Les cochons d'Inde ont une grande facilité de reproduction. Si vous ne voulez pas que vos cochons d'Inde se reproduisent, il ne faut jamais laisser un mâle et une femelle ensemble même s'ils sont très jeunes car les femelles sont déjà féconde à un mois et les mâles un peu plus tard, cela peut être un cadeau pour le propriétaire qui fait de l'élevage de cobayes de race pour l'exposition. Une diversion qui peut apporter à un amateur d'animaux beaucoup de joie et d'amusement. Plus loin dans cet article, je vous expliquerai les bases de l'hérédité et de la génétique, une chose importante pour toute personne s'intéressant à l'élevage et peu être utile si vous voulez vous amuser à calculer les possibilités d'un éventuel accouplement de votre cochon d'Inde de compagnie. Si vous décidez de faire reproduire votre cochon d'Inde, la femelle devra avoir au moins quatre mois pour bien supporter la grossesse mais aussi pas plus d'un an de préférence pour une première grossesse car ceci pourrait être dangereux pour l'animal.
La femelle est en chaleur, donc féconde, tous les 16 à 18 jours environ et la durée de gestation est de, en moyenne, 70 jours mais une grossesse normale peut aussi durer entre 65 et 72 jours, une première portée est généralement peu nombreuse, soit 2 ou 3 jeunes. Sinon il peut y avoir jusqu'à 10 jeunes mais toute fois c'est plutôt exceptionnel, une portée normale est de 4 ou 5. La mise basse se passe, habituellement, sans problème et se fait, pour la plupart du temps, la nuit ou le matin. Le mâle peut rester pendant l'accouchement car les cochons d'Indes cohabitent bien en famille, de plus il n'y a aucun risque pour les nouveau-nés. Par contre, la femelle est en chaleur tout de suite après l'accouchement, le mâle va donc essayer de s'accoupler une nouvelle fois. Les grossesses successives sont, en temps normal, à éviter car cela fatigue la femelle.
Pour la génétique je ne vais pas essayer de tous vous expliquer, seulement les bases. Chez nos amis les cochons d'Indes les gènes sont arrangés dans des chromosomes, ils sont très petits et ne sont visibles qu'à l'aide d'un microscope. Dans un animal normal, les chromosomes sont couplés par deux sachant que les cochons d'Indes disposent de 32 paires. Pendant la fécondation, l'ovule apporte une moitié de chaque paire et le spermatozoïde apporte l'autre moitié. Les deux moitiés fusionnent pour former le chromosome final, un petit peu comme une fermeture éclair.

A part le premier chromosome qui est responsable du sexe de l'animal, tous les autres sont de taille identique et sont appelés autosomes. Sur un chromosome, chaque gène a une place bien définie ceci s'appelle des locus, même si pour un locus donné il y a plusieurs mutation, il est possible pour l'animal de porter plus de deux gènes par locus. Si l'animal porte deux gènes identiques, il est dit d'être homozygotes. Si par contre il porte deux gène d'une mutation différente, il est dit d'être hétérozygote. Plutôt je vous ai parlé d'une mutation et ici cela ne veut absolument pas représenter un animal mal formé mais c'est juste pendant la reproduction des cellules reproductives qu'une copie inexacte est faite d'un des locus. Dans ça façon la plus remarquable, la mutation donnera un albinos. Une autre mutation peut alors donner une différence minime. Chaque gène a été nommé et symbolisé par une lettre. Quand on écrit la génétique d'un cobaye, une lettre en majuscule représente un gène dominant et une lettre en minuscule, un gène récessif. A l'état sauvage, le cobaye est de type agoutis dorés et s'écrit : AA BB CC EE PP SS

Le gène agoutis est représenté par la lettre A

. Le poil sur un cobaye agoutis a trois bandes de couleur. Sur les agoutis dorés le poil est noir au plus près de la peau, suivit par une bande rouge puis d'une bande noire sur la pointe du poil. La mutation du gène agoutis uniformise la couleur du poil et donnerait un animal noir, cela s'écrit aa.

Le gène brun est représenté par la lettre B.

Tous les cochons d'Inde sont fondamentalement ou B- noir ou bb brun. Les bruns sont des havanes et les autres variétés de cobaye sont basés sur le brun (ils peuvent être reconnus par la pigmentation de la peau et des yeux qui sont plus clair) Les cochons d'Inde avec le gène bb ont une expression complète du phaeomelanin mais ont une réduction d'à peu près 50 % de leur eumelanim. Les yeux sont dits rugby et ont un reflet rouge lorsque la lumière les éclaires.

Le gène dilue est représenté par C.

Dans ce locus il y a plusieurs mutation. La première ck dilue d'à peu près 1/5 la eumelanim et à peu près de ½ la phaeomelanin. Sur les couleurs de base noire (E-) il y a une légère réduction de la couleur mais sur les couleurs de base rouge (ee) le rouge devient crème. La deuxième dilution est un fait plus prononcé sur l' eumelanim, la réduction est d'à peu près 2/5. Par contre la phaeomelanin est moins réduite avec une réduction d'à peu près ¼. Les deux dernières dilutions ont un fait beaucoup plus prononcé, le gène cr réduit totalement toutes la phaeomelanin, donc toutes les couleurs rouge sont blanches et les yeux deviennent rouges. Le dernier gène de la série est ch plus connus sous le nom du gène himalayen et quelque fois écrit ca. C'est la dilution la plus extrême trouvé chez les cochons d'Inde. Chez les cochons d'Inde himalayen il ne reste plus que 2/5 de l'eumelanim et comme avec le gène cr, la pigmentation restant chez le cochon d'Inde est concentrée sur les oreilles, le nez et les pattes. Pour avoir un cochon d'Inde albinos, il faut combiner les gènes ch et e pour obtenir une extinction complète de l' eumelanim et de la phaeomelanin. Le gène C est dominant sur tous les autres gènes de cette série mais les autres mutations sont partiellement dominant entre eux et donc les combinaisons de dilution sont possibles.

Le gène eumelanim est représenté par E.

Dans un cochon d'Inde de type sauvage (E-) ont à 100 % eumelanim et phaeomelanin. La première mutation du locus est le gène ep. Ce gène donne des cochons d'Inde bringés et écaille de tortue. Le gène responsable de ces deux démarcations est essentiellement la même et il n'y a que l'élevage sélectif qui fait la différence. Le gène cause des partielles extinctions de eumelanim et donne donc des tâches rouges sur un cochon d'Inde noir. La deuxième mutation de cette série est e. Elle cause l'élimination totale de eumelanim dans la fourrure et donne des races de cochons d'Inde de base rouge.

Le gène dilution aux yeux roses est représenté par la lettre P.

La seule mutation, écrite p, dilue la eumelanim mais a peu d'effet sur la phaeomelain, c'est la mutation qui est responsable des cochons d'Inde lilas.

Le gène tacheté est représenté par la lettre S

Ici aussi une seule mutation est possible, écrite s. Ce gène est responsable des taches sans couleur donc blanches. Il est responsable de beaucoup de races à dessin mais la seule différence est le nombre des années d 'élevage sélectif car la même mutation est responsable des Hollandais, des écailles de tortue et blanc et même des couronnés américain. La mutation n'est pas totalement dominé et les animaux heterozygotes peuvent quand même avoir des petites tâches blanches, souvent sur le front et sur les pattes.

Le gène roan est représenté par Es.

C'est un gène dominant résultant dans les cochons d'Inde roan. Le gène non roan est écrit rsrs.

Il y a plusieurs gènes qui agissent sur la qualité des poils. Le premier est le gène rosette qui est représenté par R.

Ce gène est responsable des cochons d'Inde abyssiniens. Un cochon d'Inde à poils lisse est écrit rr. Il y a aussi un gène modificateur du gène rosette écrit M. C'est un gène dominant et les animaux homozygotes pour ce gène ont le nombre de rosette réduit comme chez les Péruviens qui n'ont que deux rosettes sur la croupe.

Le gène à poils long est représenté par la lettre L.

Il est responsable de toutes les races à poil long, c'est un gène récessif qui s'écrit ll. Toutes les races de cochon d'Inde sont crée par des combinaisons de ces gènes.

Les uni couleur à poil lisse.

Noir: aa BB CC EE PP SS

Havane aa bb CC EE PP SS

Lilas aa BB CC EE pp SS

Rouge AA BB CC ee PP SS

Ecaille de tortue aa BB CC epep PP SS

Hollandais noir aa BB CC EE PP ss

Ecaille de tortue/blanc aa BB CC epep PP ss

Himalayen havane aa bb chch EE PP SS

Agouti doré AA BB CC EE PP SS

Agouti argenté AA BB crcr EE PP SS

Agoutis cannelle AA bb crcr EE PP SS

Sheltie rr MM ll

Abyssiniens RR mm LL

Péruviens RR MM ll

Cobayes accueil
Alimentation des cobayes
Reproduction des cobayes
L' elevage a notre facon
 
 
Accueil
Les Lapins
Nos Cobayes
Les Rongeurs
English Cavy and Rabbit Pages
Les expositions d'aviculture
notre boutique en ligne
Les Australian shepherd
 
 

BAGGS BUNNIES Elevage de lapins nains de cobayes et de rongeurs